A Nice, Grandir en Culture : accueil des jeunes niçois dans les établissements culturels municipaux de la ville de Nice

Accueil » Peinture, sculpture, photo, cinéma » /etablissement/n-a/1 » LA NATURE / URSULA BIEMANN. SAVOIRS INDIGÈNES _ FICTIONS COSMOLOGIQUES : 28 août 2020 - 17 janvier 2021

Se connecter


Conditions d'inscription

Mot de passe oublié?

Rechercher




s'inscrire

LA NATURE / URSULA BIEMANN. SAVOIRS INDIGÈNES _ FICTIONS COSMOLOGIQUES : 28 août 2020 - 17 janvier 2021

Etablissement :

durée 1h à 1h30
Niveau(x) scolaire : CP/CE1/CE2/CM1/CM2/Collège/Lycée/Université
Rencontre(s) : œuvres/Pratique artistique/Metiers

ATTENTION : Selon les préconisations qui seront données par la ville de Nice ou par l'Education nationale, en raison du Coronavirus, nous nous réservons, tout au long de l'année :

- Le droit de réduire le nombre d'élèves accueillis par séance, quitte à accueillir la classe sur plusieurs séances, en compensation.

- Le droit de reporter ou d'annuler certains accueils, même s’ils ont été validés et planifiés initialement en début d'année.

PRÉSENTATION

Depuis plus de vingt ans, l’artiste et auteure Suisse Ursula Biemann, entremêle étroitement dans ses essais vidéo, les défis écologiques contemporains, l’extraction et la distribution inégale des ressources de la Terre et les flux migratoires, conséquences de la pression exercée sur l’environnement et tous les êtres vivants. Plus que jamais, l’actualité fait surgir la pertinence de cette vision complexe, entremêlant ces enjeux sociaux et environnementaux, cette voracité dans l’exploitation des ressources et les transformations irréversibles des sols et d’écosystèmes entiers.

Pour la première fois en France, cette exposition rassemble plusieurs œuvres vidéo de l’artiste avec une sélection focalisée sur les questions environnementales. Ursula Biemann nous emmène des plaines désormais bitumeuses du Nord du Canada, aux terres inondées du Bengladesh ; des luxuriantes forêts d’Equateur où des peuples indigènes luttent juridiquement pour préserver leur écosystème et leur cosmovision, aux interactions et drames invisibles qui se jouent au cœur des océans ou dans les territoires Sami, en Norvège. Très informée des recherches scientifiques en cours et des débats philosophiques et anthropologiques autour des enjeux écologiques, l’artiste instille dans son œuvre filmée des visions éco-féministes (alliance de conceptions féministes et écologiques pour contrer l’exploitation de la nature, la marchandisation du vivant et promouvoir des gestes de réparation). Elle fait écho à l’inclusion de représentations cosmologiques dans le droit, et introduit des perspectives non-humaines – soit l’intégration des modes de pensée des autres êtres vivants.

L’exposition montre également l’évolution de sa pratique depuis des essais vidéo donnant voix à d’autres géographies, jusqu’à des récits fictionnels, voire de science-fiction. Le territoire de l’imaginaire et l’invention de récits apparaissent comme de possibles voies aujourd’hui pour envisager de nouvelles relations au monde et une éthique des relations avec d’autres espèces. Loin de céder au catastrophisme ambiant, Ursula Biemann invite ainsi à réapprendre notre appartenance originelle à l’ordre naturel et à entendre la voix de peuples qui vivent dans des interactions riches et respectueuses avec le non-humain.

Le travail d’Ursula Biemann est montré régulièrement dans des expositions et biennales internationales (Liverpool, Sharjah, Shanghai, Thessalonique, São Paulo, Séville, Istanbul, Venise) ainsi que dans des festivals. Basée à Zurich, elle a reçu le Prix Meret Oppenheim – Swiss Grand Award for Art, distinction nationale dans le champ de l’art.


Objectifs

              Voir de quelle manière l’art peut être engagé

              Sensibiliser aux enjeux écologiques

              Étudier les possibilités artistiques qu’offre la nature

              Apprendre à lire une œuvre d’art

              Se familiariser avec le vocabulaire spécifique de l’art

              Découvrir l’art immersif et l’art vidéo

              Lier art, biologie, anthropologie et science

 

 

Etapes

À partir de ces informations, l’enseignant devra effectuer un choix d’étapes selon le niveau de classe et la disponibilité des œuvres présentes en salle. Les étapes peuvent être modulées au bon vouloir des enseignants. La fiche préparatoire à la visite guidée (rubrique Le Musée en pratique) doit être complétée et transmise à l'équipe de médiation une fois que votre demande est acceptée sur le portail Grandir en culture.

Étape 1 : La nature et l'homme

Étape 2 : Écouter la nature

Retrouvez l'appel à projet ICI dans la rubrique Les fiches pédagogiques et cartels pour les plus petits



Visite guidée : 1h Visite guidée avec atelier créatif : 1h30

adresse Contact

Place Yves Klein
06364 Nice
Tél 04 97 13 42 01
Fax 04 97 13 42 02

Médiateur(s)

Lélia Decourt et Alix Doyen

Tél 0497134303
Mail mediationmamac@ville-nice.fr